Le divorce en France : état des lieux

Si on ne parle que de chiffres, ils sont tout simplement effarants. En France, on dénombre, depuis des années, environ 130 000 divorces par an. Ce qui équivaut à 10 couples mariés qui divorcent sur 1000. En pourcentage, cela fait 45 % des mariages qui finissent par un divorce. En moyenne, les hommes qui divorcent sont âgés de 42 ans et les femmes 45.

Comment se portent les couples mariés en France ?

Plus de la moitié de ces divorces se font par consentement mutuel. Derrière ces chiffres, naturellement, les peines, les angoisses, les larmes, le sentiment d’insécurité des enfants, le sentiment de trahison du conjoint innocent. Bref, tout le drame qui se déroule dans la vie des personnes concernées n’est pas quantifié et surtout pas quantifiable. On sait que ce sont environ 1,6 million d’enfants qui vivent avec un parent qui s’est remarié. Cela correspond à presque 8 % des familles en France. Elles vivent maintenant en tant que familles recomposées. On ne peut pas dire que la situation des couples mariés en France soit reluisante. Mais essayons de décrypter ce phénomène qui, au fond, n’est pas nouveau.

Les femmes françaises et le divorce

En moyenne, en France, ce sont les femmes qui demandent le divorce. On parle là des trois quarts des requêtes. Cela représente une véritable révolution sociale, étant donné qu’auparavant, comme pratiquement dans tous les domaines de la vie, c’était les hommes qui faisaient le premier pas. Le fait est que de nos jours, les femmes connaissent une plus grande indépendance financière que n’avaient pas les femmes par le passé. En effet, ce sont presque 70 % des femmes qui divorcent qui ont un travail rémunérateur et dans plus de 80 % des cas, elles obtiennent la garde de leurs enfants.

Pourquoi les Français divorcent-ils ?

La cause principale du divorce reste l’infidélité. Mais ce n’est certes pas la seule raison qui pousse les Français à aller jusqu’au divorce. Parfois, c’est l’égoïsme total de leur conjoint. Elles ne reçoivent ni attention, ni affection, ni un soutien quelconque de leur partenaire. Le sale caractère d’un conjoint peut aussi amener une personne à demander le divorce, notamment s’il est irréformable et résiste à toute tentative d’aide pour l’améliorer. Une jalousie excessive est aussi une raison majeure ainsi que de graves désaccords sur les projets familiaux et conjugaux, sur l’avenir en général. Pour plus de 10 % des demandes de divorce, c’est à cause de la famille, surtout les beaux-parents, mais aussi pour les problèmes d’argent et de travail. Cela peut être aussi à cause de l’incompatibilité des partenaires.

Au fil du temps, les deux parties arrivent à se rendre compte que l’amour ne suffit pas pour qu’une relation dure. Pour éviter ce genre de problème, il est donc préférable qu’avant de débuter une relation à deux, un couple peut effectuer un test de compatibilité sur cette page pour prédire l’avenir du couple. Il faut aussi prendre le temps d’étudier si le couple partage la même vision sur leur avenir à deux?

A savoir sur le divorce

Il existe 2 types de divorces : le divorce à l’amiable et le divorce contentieux. Le premier type est aussi ce qu’on appelle le divorce par consentement mutuel dont les procédures sont rapides, simples, et peu chères. La deuxième catégorie suppose un véritable conflit entre les époux, notamment parce qu’il y a eu faute grave. Le coût du divorce contentieux peut être très élevé.