Tendinite, arthrose : comment choisir votre matelas?

La tendinite et l’arthrose sont deux pathologies chroniques engendrées par l’utilisation d’une mauvaise literie. Lorsqu’elles surviennent, les spécialistes recommandent aux patients de se tourner vers un modèle de matelas moins compact. À cet effet, il est recommandé de choisir votre prochaine couchette en fonction de quelques paramètres. Découvrez-les ici !

Un choix en fonction de la fermeté du matelas

Afin d’éviter les problèmes de tendinites et d’arthrose, optez pour un modèle ni mou, ni trop compact de la marque Tediber. Une couchette avec une texture compacte peut, à l’avenir, générer des courbatures et des maux de dos.

Dans le meme genre : Comment remarquer le diabète de problèmes dentaires ?

Au cours du sommeil, il faudrait, en effet, un support qui soutienne vos mouvements. Il doit également être en mesure d’amoindrir la pression sur le corps. Les couchettes trop souples, en revanche, sont plus indiquées aux personnes avec une corpulence peu fournie. Pour ces dernières, les spécialistes recommandent de choisir un matelas avec un degré d’homogénéité intermédiaire.

Un choix en fonction du niveau de confort

Le deuxième point à évaluer lors de l’achat d’un matelas pour soigner l’arthrose et la tendinite est le niveau de confort. Afin d’évaluer ce point, il convient de s’allonger sur certains modèles qui vous intéressent pour avoir une première impression. En principe, un équipement de literie confortable soulage les points de pression du corps. De plus, vos fessiers et votre tête éprouveront moins de contraintes sur un support avec une bonne densité. Elle est approuvée pour soulager les maladies d’arthrose et de tendinite.

A lire en complément : Huit aliments qui peuvent réduire l’acide urique dans le corps L’

Choisir son matelas suivant ses dimensions

Dormir sur un matelas incompatible avec sa morphologie demande du sujet une contorsion de ses muscles et articulation. Dans ce cas, la probabilité qu’il soit victime d’un mal de dos et d’affection chronique est élevée. Compte tenu de ce paramètre, il est important de choisir la longueur de votre nouveau matelas en fonction de sa taille. À l’âge adulte, vous gagnerez plus en confort en utilisant un équipement disposant d’une largeur minimum de 1,6 à 1,8 m. En ce qui concerne l’épaisseur, la dimension normale requise est de 8 cm.

Choisir son matelas suivant la technologie de fabrication

La technologie de fabrication du matelas compte aussi dans l’identification d’une bonne couchette pour soulager la tendinite et l’arthrose. Dans le commerce, trois modèles sont généralement mis à la disposition des usagers pour soulager les maux de dos. Il s’agit des literies à ressort, en latex et à mémoire de forme.

Le matelas en ressort

Différents types de ressorts sont utilisés pour la fabrication d’un matelas. Les plus courants sont les modèles enchâssés, biconiques, multispires et les modèles resserrés ou élargis au centre. Si le second convient plus aux personnes qui adoptent plusieurs positions au repos, les ressorts multispires sont plus homogènes. Le moyen de choisir cet équipement est de prendre l’avis de votre médecin sur le modèle qui vous convient avant d’effectuer votre achat.

Le matelas en latex

Le matelas en latex est aussi indiqué pour soulager les maladies de tendinite et d’arthrose. Il facilite, en effet, une bonne aération au patient pendant son repos. Il constitue un meilleur support pour réguler la température et limiter les transpirations. Toutefois, choisissez une couchette de densité moyenne variant entre 75 et 80 kg/m3 pour un bon niveau de confort. Elle permet d’amoindrir les chocs lors des mouvements interminables la nuit.

Le matelas à mémoire forme

La qualité d’un matelas à mémoire de forme dépend essentiellement de sa densité. Conçu avec des matériaux de polyuréthanes, il permet de modeler le contact du support et de la peau. C’est un équipement doté d’un système alvéolaire et à même de réguler la température de ce dernier selon la saison. Pour l’achat, choisissez de préférence un modèle avec une densité comprise en 30 et 35 kg/m3.

Un choix en fonction de la durée de vie

La durée de conservation du matelas permet d’avoir une idée sur son état de dégradation. Un bon équipement qui absorbe les chocs de l’utilisateur au cours des nuits doit en principe servir pendant 7 ans.

Cependant, tout dépend de la technologie utilisée pour la fabrication de la literie et du mode d’entretien que vous appliquez régulièrement. Un modèle en latex à titre indicatif peut pratiquement servir en moyenne entre 09 et 12 ans. Pour apprécier l’état de dégradation d’un matelas, prenez en compte l’avis des internautes sur ses performances.

Sélectionner son matelas en fonction du prix

Un autre élément à évaluer pendant l’achat d’un matelas contre l’arthrose et la tendinite est le prix de vente. Bien évidemment, les offres diffèrent d’un prestataire à un autre suivant la ville, la technologie de fabrication et la durée de vie. Cependant, vous arriverez à acquérir une bonne literie à un prix abordable en vous renseignant chez plusieurs prestataires. Si toutefois, vous effectuez votre achat en ligne, faites plutôt recours à un outil de comparaison pour confronter les propositions. Cela vous permettra par la même occasion de vous renseigner sur la qualité du produit avec les avis des utilisateurs.