Les informations à savoir pour un voyage au Chili

Des vacances au Chili vous réservent tout un lot de plaisirs : des paysages incroyables, des sites d’exception, une multitude d’activités intéressantes… Cependant, si vous tenez à ce que votre voyage soit réussi, vous devez prendre en compte certaines informations essentielles. Justement, découvrez dans cet article ce qu'il vous est absolument nécessaire de connaître avant de vous aventurer sur le territoire chilien.

La meilleure période pour partir au Chili

Pour un voyage réussi au Chili, il est important que vous choisissiez la meilleure date pour partir. Autrement, vous risquez de passer un séjour sous la pluie ou sous un soleil de plomb. Avant tout, il faut savoir que le Chili est immense, il s’étire sur plus de 4.000 km de long. Le climat sera alors différent selon la région que vous visiterez. Pour choisir la bonne période pour partir, vous devez alors vous renseigner sur le temps qu’il fera aux endroits que vous compterez visiter.

Avez-vous vu cela : Explorer quelques endroits touristiques lors d’un voyage en Bolivie

Certes, pour simplifier les choses, voici les 4 saisons au Chili :

  • L’été de décembre à mars
  • L’automne d’avril à juin
  • L’hiver de juillet à septembre
  • Le printemps d’octobre à décembre

Parmi ces saisons, le printemps est l’idéal pour voyager partout au Chili, que cela soit au nord, au sud ou dans le centre du pays. Vous aurez droit à un climat agréable permettant la pratique de diverses activités extérieures.

A lire aussi : Voyager en Bolivie pour explorer Santa Cruz de la Sierra et ses environs

Les formalités administratives nécessaires pour entrer sur le territoire chilien

Si vous êtes un citoyen français, suisse, belge ou canadien, il n’est pas nécessaire que vous ayez un VISA pour passer des vacances au Chili. Mais cela, à condition que votre séjour n’excède pas les 90 jours. Si c’est votre cas, il ne vous faudra donc que votre passeport pour partir au Chili. Il doit notamment être en cours de validité durant encore 6 mois après la date de votre retour.

À votre arrivée sur les lieux, la PDI (police judiciaire chilienne) vous remettra un reçu confirmant votre date d’entrée. Gardez-le bien, car vous serez tenu de le montrer chaque fois que vous sortirez du territoire chilien (sortie à Uyuni, en Patagonie Argentine…). Sans celui-ci, vous ne pourrez en aucun cas passer la frontière.

Pour ce qui est des vaccins, vous n’avez pas de grands soucis à vous faire non plus, car le Chili est un pays plutôt « safe ». Il n’y a donc pas de vaccin spécifique à faire. Mais comme pour tout voyage à l’international, vous devez être vacciné contre la typhoïde, le tétanos, les hépatites A et B et la rage.

Le budget à prévoir

Lorsqu’on part en voyage dans un pays étranger, il est toujours préférable de prévoir un budget avant d’arriver à destination. Cela vous permettra d’avoir un meilleur contrôle de votre argent. Ainsi, vous ne risquerez pas d’avoir de mauvaises surprises et vous pourrez profiter pleinement et sereinement de votre séjour.

Sachez tout d’abord que la monnaie nationale du Chili est le peso chilien (CLP) et 1 euro équivaut actuellement à 888 CLP. Certes, vous pourrez y utiliser votre carte bancaire, mais il est toujours conseillé d’avoir de l’argent liquide sur soi. Pensez alors vous rendre à un bureau de change pour obtenir des pesos. Cependant, ne changez pas de grosses sommes d’argent, car vous balader au pays avec beaucoup d’argent liquide est assez risqué. Soyez donc très prudent !

Pour ce qui est enfin du budget à prévoir, il vous faudra d'une manière générale entre 1800 € à 2500 € par personne pour un séjour de 10 jours. Cela inclut le transport aérien de Paris jusqu’au Chili, les transports internes, la location de voiture avec le paiement de l’essence, les hébergements (2 à 3 étoiles), la restauration et les activités. Bien sûr, le budget dont vous aurez réellement besoin dépendra surtout de vos besoins, mais aussi de la période à laquelle vous compterez partir. Vous l’aurez compris, si vous voulez faire des économies, évitez de partir en haute saison.

Attention : dans les coins isolés du pays tels que la célèbre île de Pâques, il n’y a AUCUN distributeur de billets.

Des questions ? N’hésitez pas !

Le magazine Electro-drops est là pour répondre à vos attentes, posez-nous vos questions.
Contactez nous
© 2023 electro-drops.fr. Tous droits réservés
-
Mentions légales